vendredi 31 Décembre 2010

En hiver, la montagne avec des enfants ça ne s'improvise pas !

Si l'on associe souvent à la montagne un salon douillet au coin du feu, l'extérieur peut-être un peu plus hostile, surtout pour des enfants... Nous faisons un petit tour d'horizon de ce que vous devez avoir en tête pour organiser votre séjour ou votre valise, et partir l'esprit tranquille !

L'altitude, potentiellement défavorable aux touts petits...


Les plus petits peuvent monter en altitude jusqu'à 1 800 - 2 000 mètres, sous réserve que lors de votre montée vous fassiez des pauses régulières, afin que votre bébé s'acclimate plus facilement au changement de pression atmosphérique. Le risque, dans le cas contraire, est que votre bébé souffre des tympans. Le biberon à téter est une astuce classique pour lui éviter d'avoir mal aux oreilles. Pour les mêmes raisons, il faut éviter de prendre le téléphérique avec un petit de moins de 3 ans, à cause de la montée rapide.
De nombreuses stations sont à des altitudes raisonnables, comme la Rosière, située à 1 060 mètres. 

En altitude, il est aussi important de veiller à l'hygrométrie de la chambre de vos petits, surtout si le chauffage est électrique. Mettre des petits linges humides dans la pièce est un procédé simple pour humidifier la pièce et ainsi permettre à vos enfants de respirer plus facilement. 
Enfin, l'ascension jusqu'à votre destination et les multiples lacets peuvent provoquer des nausées chez vos enfants si vous avez choisi de voyager en voiture. N'oubliez donc pas de prévoir quelques médicaments pour vous prémunir de ces éventuels désagréments. 

Les meilleurs conseils pour se prémunir du froid...

Les vêtements chauds et imperméables sont indispensables pour un séjour en famille à la montagne. Comme les petits bougent beaucoup, l'idéal est de superposer différentes couches afin d'éviter qu'ils ne transpirent et ne prennent froid quand la température redescend. Pour que l'air ne passe pas à travers les vêtements, nous conseillons les bodys pour les plus petits et les salopettes pour les plus grands. Pour les jours de grands froid, prévoyez aussi des collants à mettre sous les pantalons de ski et des pulls fins pour mettre sous les pulls plus épais. 
Il est bien connu que l'on prend froid par les extrémités! Alors la tête de l'enfant doit être bien couverte; un bonnet ou même mieux une cagoule le protègeront sans le gêner. Les mains doivent aussi impérativement être au chaud : prévoir des moufles ou des gants, imperméables évidemment (pensez aux bonshommes de neige ou aux batailles de boules de neige !). Les moufles sont plus chaudes que les gants et s'enfilent plus facilement; elles sont préférables pour les plus jeunes.
Enfin, sur place, sachez que les enfants ne se rendent pas compte qu'ils prennent froid, surtout s'ils sont dans le feu de l'action ! Les bébés a fortiori ne vous préviendront pas. En particulier, il n'est pas rare que lors des promenades en ski de fond, les bébés en porte-bébé souffrent du froid, alors que le porteur ne se rend pas compte de la fraîcheur grâce à l'exercice physique. Régulièrement, contrôlez donc les mains et la tête de vos enfants pour vous assurer que tout va bien.

Le soleil, dangereux aussi pour les petits...

A la montagne, la réverbération du soleil sur la neige décuple ses effets. Nuisible pour les yeux et la peau de vos petits, le soleil doit pourtant rester un allié pour profiter de vos vacances en famille ! Quelques conseils pour se protéger, et le tour est joué... 
Pour les yeux, choisir des lunettes de soleil protégeant des U.V. avec un indice 4, aux normes C.E. 
Pour la protection de la peau, veillez à appliquer régulièrement une crème solaire écran total en pensant aux zones les plus inédites, telles que le haut des oreilles ! Une crème grasse hydratante sera également votre alliée pour lutter contre l'assèchement de la peau de votre enfant exposée au froid, au vent et au soleil, voire de la Biafine, en cas de brûlures...

Le ski, une activité vraiment physique !

Le ski est une activité insolite et qui suppose une bonne condition. Une préparation physique les quelques semaines qui précèdent votre départ à la montagne peut aider votre enfant, notamment s'il n'exerce pas d'activité sportive durant l'année.
Sur place, en plus de la trousse à pharmacie habituelle, vous pourrez avoir besoin d'arnica, en pommade ou en granules, qui vous permettra de soulager vos douleurs si une chute s'est révélée un peu plus brutale. 
Le casque n'est peut-être pas des plus utiles au jardin des neiges. Après, lorsque votre enfant commence à emprunter les pistes bleues ou rouges, celui-ci peut se révéler indispensable. En effet, votre enfant, grisé par la vitesse et ses progrès ne s'apercevra peut-être pas bien du danger...


Le froid et l'exercice conduisent votre enfant à brûler davantage de calories qu'à l'ordinaire. Son régime alimentaire doit donc être adapté pour tenir ce rythme. Les repas devront être plus riches en sucres lents. Par exemple, n'hésitez pas à lui donner des féculents deux fois par jour, et c'est aussi l'occasion de goûter aux joies des bons et copieux plats montagnards (raclette, tartiflette, fondue savoyarde...). Enfin, prévoyez d'emmener des goûters pour la matinée et l'après-midi (barres de céréales, de chocolat), et de donner à votre enfant l'occasion de boire au cours de la journée.

Pour éviter les mauvaises surprises, prévoir à l'avance les activités sur place !

Pour parfaire l'organisation de votre voyage, n'oubliez pas de réserver à l'avance les cours de ski auxquels vous pensez inscrire vos enfants. Si vous avez un bébé, les places en halte garderie sont très prisées et réserver à l'avance en appelant familytrip au 09.72.26.99.33.

Enfin, emportez aussi les maillots de bain, parce que nous avons aussi des résidences au ski avec piscine !

Maintenant, il ne vous reste plus qu'à profiter sereinement de vos vacances en famille dans ce cadre magique que vous offre la montagne enneigée !


Ajouter un commentaire