Friday 11 October 2019

Vacances écolo : objectif 0% de pollution 100% d’éclate !

enfant poussin cerza

Enjeu principal du 21e siècle, la question du climat est au cœur de tous les débats et préoccupations dans le monde. Que peut-on y faire, chacun, à notre niveau ? Pouvons-nous partir en vacances en polluant le moins possible ? Rassurez-vous, cet article ne sera là ni pour vous faire culpabiliser ni pour vous dire de traverser l’océan atlantique à la voile. De toute façon, les tresses ne vont pas à tout le monde.

Voyager plus écolo à vélo, c’est pas moins rigolo !

Excluons d’office l’avion qui reste un des modes de transport le plus polluant au monde et mettons de côté la voiture pour laquelle il ne reste que le covoiturage - à condition de trouver des gens à caser entre les petits et la poussette. Passons directement au train qui a le mérite d’être de plus en plus confortable. Certes, cela vous demandera sans doute sur place d’aller utiliser les transports en commun et/ou de louer des véhicules, mais ça sera aussi l’occasion de louer des vélos.

Le vélo, justement ! De plus en plus de familles partent en vacances à vélo, et font du camping à mesure de leur trajet. Il existe en France de nombreuses grandes voies cyclables qui longent les berges de nos fleuves, de super circuits touristiques à faire. Inutile de partir très loin pour se dépayser, prendre le temps de pédaler peut être un excellent moyen de se retrouver en famille et de profiter du paysage.

Une destination et une vie écocompatibles

nature famille feuAutre point de vigilance, le logement. Des gîtes avec le label écolo (Clef Verte, Pavillon Bleu, Chouette Nature) fleurissent un peu partout. Les écolodges ont le vent en poupe, et c’est comme ça que vous pouvez vous retrouver à louer de petites roulottes au milieu d’un champ, ou bien une yourte dans la montage, ou encore une cabane dans les arbres. L’éclate pour les enfants est très facilement imaginable, essayez de proposer un week-end camping classique contre deux nuits façon « Robin des Bois à Sherwood » !

Mais le logement ne fait pas tout ! Sur place, se nourrir et se divertir sont également des domaines où vous pouvez avoir une attitude plus écocompatible. Côté divertissement, laissez tomber les sorties quads et les grands parcs d’attractions, privilégiez plutôt les ballades en rollers/trottinette/vélo/skate dans les forêts, ou bien les excursions insolites locales. En pause du côté des Vosges ? Tentez le « vélorails » ou « draisines » *, une sortie aussi physique qu’écologique et atypique !

Pour la nourriture, nous ne saurons trop vous conseiller d’aller aux marchés locaux et de découvrir les produits du terroir. Depuis des circuits courts, c’est l’occasion d’allier qualité et écologie. Et les odeurs de marchés sont des souvenirs que tout enfant doit se faire un jour (opinion délivrée d’après quelqu’un ayant imprimé ceux épicés du Sud, et ceux iodés de la Bretagne).

Et pour aller plus loin ?

Limitez vos déchets, faites une croix sur les parcs animaliers si vous avez une sensibilité accrue de la cause animale, et optez plutôt pour les réserves naturelles. Oubliez la piscine (surtout couverte et chauffée !) et pensez plutôt aux lacs et à la mer. Si vous aimez le ski, soyez vigilant(e)s face aux stations qui prolongent les saisons avec de la neige artificielle...

Et pourquoi pas s’offrir un week-end dans les arbres en jouant le jeu jusqu’au bout du dépaysement ? Costumes « traditionnels », feux de camp et repas aux braises ? Imaginez un peu l’engouement des enfants pour une excursion « médiévale »… 0% d’empreinte carbone 100% d’empreinte historique !

*Ceci n’est qu’un exemple parmi tant d’autres, n’hésitez pas à nous contacter pour des conseils.

*****